La méthode Pilates

La méthode Pilates

portrait J PilatesDe nationalité allemande, Joseph Pilates était un enfant chétif et souffrant d’asthmes. Se mettant à la musculation dès l’âge de 14 ans, il devient par la suite un sportif accompli pratiquant plusieurs disciplines (ski, plongée, gymnastique, boxe…).

A 32 ans il s’installe en Angleterre où il devient boxeur professionnel et artiste de cirque. Détenu comme prisonnier pendant la première guerre mondiale, il mit au point une méthode d’entraînement qui permis à tous ses compagnons de captivité de ne pas succomber à l’épidémie de grippe qui tua malheureusement des millions d’hommes après la guerre. Devenant aide-soignant à l’hôpital, il mit rapidement au point une technique de rééducation à base de ressorts permettant au patient de se rétablir tout en restant alité. Ceci est à l’origine de la méthode « Contrology » renommée méthode Pilates par la suite.

Puis en 1926, il ouvre son premier studio à New York avec son épouse Clara, studio dédié à l’entraînement et à la rééducation de sportifs, notamment de danseurs professionnels.
Il créa ensuite une succession de machines permettant d’améliorer encore son travail.

Il ne cessa de pratiquer toute sa vie sa méthode lui permettant de rester en bonne santé jusqu’à la fin de sa vie.

cercles methode

« Concentration » : pour améliorer la qualité de votre entraînement tout en économisant vos forces grâce à une meilleure gestion du mouvement.

« Centrage » : le centre du corps est comme la centrale d’énergie en associant la contraction des muscles abdominaux et du plancher pelvien.

« Respiration » : la maîtrise de la respiration thoracique rassemble le corps et l’esprit.

« Isolation » : être capable de garder immobile une partie du corps tout en activant une autre.

« Précision » : connaître la position de départ et d’arrivée d’un mouvement tout en maîtrisant avec exactitude son exécution dans l’espace.

« Fluidité » : ne percevoir ni le début ni la fin, le mouvement doit être continu dans le but de bouger avec grâce et félinité.

« Maîtrise du mouvement » : arriver au contrôle total du corps et du mouvement.

« Fréquence et régularité » : de l’entrainement seront les clefs essentielles d’une progression effective.

Facebook Twitter Google+ Pinterest